Cueillette de fraises chez Mathilde

bg

Les fraises sont arrivées, en belles quantités au jardin du Sens des Simples, à Pornic !
Gariguettes, cirafines, cijose, charlotte, ciflorettes, mamie ….
Autant de variétés à déguster !
Le champ de Mathilde est ouvert les mercredi et samedi matin entre 9h et midi.
Merci de vous munir de votre contenant, masque si vous avez… Nous fournissons les gants !
RDV aux Nouettes, sur la route de Saint-Père à Pornic.

Renouvellement des contrats : 14 et 21 avril

AMAP (1)Le Bureau de l’AMAP tiens à remercier ses adhérents car votre engagement n’est pas toujours facile, il faut de la régularité, les paiements se font à l’avance, nous ne choisissons pas toujours la nature et la quantité des produits. C’est vrai, cela nécessite un minimum d’efforts… Il peut être tentant de revenir à un mode de consommation plus « simple » et conventionnel et donc de ne pas renouveler ses contrats.

Pourtant, l’acte d’achat que vous réalisez chaque semaine au travers de l’AMAP est essentiel ! Chaque produit que vous consommez par ce circuit est un gage de préservation de l’environnement et de votre santé. Chaque euro que vous dépensez est l’assurance d’une rémunération décente des producteurs à la hauteur du travail réalisé pour que ces produits sains arrivent jusque dans vos paniers. Ceci n’est pas forcément le cas lorsque nous achetons des produits par d’autres circuits notamment ceux de la grande distribution.

Le modèle économique actuel est, effectivement, basé sur la concurrence et l’individualisme au détriment de valeurs de solidarité, d’entraide et de convivialité. La quête du profit à court terme est privilégiée.

Au-travers de l’AMAP, c’est un autre système auquel nous participons et que nous développons pour une agriculture durable, équitable, économiquement viable et écologiquement saine.

Nos contrats prennent fin le 28 avril prochain (dernière distribution de la saison). Une nouvelle saison s’annonce.Voici les différents produits que nous proposons :

Engagement sous forme de contrats :

  • légumes, œufs (toutes les semaines)

  • poulet (une fois par mois)

Engagement sous forme de porte-monnaie :

  • pain (toutes les semaines)

  • miel, sel, spiruline, agneau et tisanes ponctuellement

  • fromages et yaourts de brebis (tous les 15 jours)

  • farine et galette (fréquemment)

Pendant la période de confinement nous livrons les paniers. Nous vous rappelons que cette organisation et les livraisons ne sont possibles que grâce à l’engagement bénévole des amapiens volontaires. Les contrats et les chèques devront leur être remis lors des prochaines livraisons.

Cette organisation demande du travail, afin de nous faciliter la tâche nous vous demandons de la rigueur. Remplissez bien les contrats, écrivez lisiblement, si vous avez changé d’adresse, de mail, de téléphone dans les 6 derniers mois utilisez une couleur différente (rouge par exemple). Les chèques doivent être établis à l’ordre des producteurs. Par exemple pour les producteurs de légumes (le jardin de mon père) vous pourrez écrire SARL JDMP.

Les contrats printemps-été 2020 sont à télécharger ici

Formation : « Alimentation & notions d’agriculture »

GAB44Dans le cadre de son offre d’accompagnement pour les structures d’éducation à l’alimentation, le GAB 44 organise une formation dédiée à L’alimentation & notions d’agriculture : Animer des visites de fermes ou des échanges sur l’alimentation et l’environnement.

Cette formation se déroulera sur 1 jour : le vendredi 6 mars ou le vendredi 10 avril 2020.

Plus d’informations dans la plaquette ci-après.

GAB44 Formations Alimentation et notions d’agriculture

Ensemble, opposons-nous aux pesticides

PasDePesticidesDepuis des mois, des centaines de maires ont adopté des arrêtés anti-pesticides. Face à cette mobilisation historique, le gouvernement a cherché à étouffer l’incendie en organisant une pseudo consultation dont chacun connaît déjà le résultat : un statu quo permettant à l’industrie agrochimique de continuer à épandre des pesticides à quelques mètres des habitations et des écoles. C’est insupportable !
Malgré la participation de dizaines de milliers de citoyens et alors que 96% des personnes interrogées par l’IFOP souhaitent interdire les pesticides à proximité des habitations, le gouvernement reste sourd à nos demandes légitimes.
Nous devons amplifier la mobilisation. Affichons notre opposition aux pesticides. Si nous sommes des dizaines de milliers à commander et diffuser l’autocollant « PAS de pestICIdes », nous maintiendrons une pression utile à l’heure où le gouvernement s’apprête à prendre une décision.
Agissons maintenant contre les pesticides !
COMMANDEZ GRATUITEMENT l’autocollant « PAS de pestICIdes »
(ou cliquez sur https://pasdepesticides.agirpourlenvironnement.org/)

Une attaque supplémentaire de la FNSEA contre l’agriculture bio du 44

GAB44Communiqué de presse du GAB44, 24 janvier 2020.

Les agriculteurs et agricultrices bio ont fait le choix de cultiver leurs champs et d’élever leurs animaux dans le respect de la Nature, sans artifice chimique. Et ça marche !
La preuve : ils représentent aujourd’hui 25% des fermes de Loire-Atlantique. (Un film a été tourné pour présenter ces 1000 visages de la Bio)
Le GAB44 (Groupement des agriculteurs bio) les représentent depuis 30 ans pour défendre leurs intérêts, porter ce projet d’une agriculture bio performante techniquement, économiquement, créant de l’emploi, attirant des jeunes paysans, préservant la qualité de l’eau, produisant des aliments bon pour la santé des consommateurs.
Fort de cette légitimité, le GAB44 avait, depuis mars 2019, la possibilité de s’exprimer et de voter au sein de la CDOA (Commission Départementale d’Orientation agricole), l’endroit où se décide l’avenir de l’agriculture de la Loire-Atlantique sous la responsabilité de l’Etat.
Mais la « profession agricole » (il faut entendre la FNSEA) a demandé au Préfet Claude d’HARCOURT d’attribuer le droit de vote du GAB44 à la SAFER (un organe piloté par la FNSEA). Le Préfet a accepté.
Nous nous interrogeons sur cette collusion entre l’Etat et la FNSEA et sur le sens que cela a dans le contexte actuel.
A l’heure où les citoyens se questionnent sur l’agriculture, nous avons tous besoin de consolider ce lien entre agriculteurs et habitants des territoires. L’agriculture bio le permet. Le GAB est un véritable pont entre deux mondes qui se connaissent mal.
Il faut remplacer la moitié des agriculteurs qui va partir en retraite dans les 10 ans qui viennent. La Bio attire de nouveaux profils répondant à cette nécessité de renouvellement. Près de la moitié des installations se fait en bio.
Il semble que les représentants syndicaux se replient de plus en plus sur eux-mêmes au lieu de s’ouvrir !
Ils n’arrivent pas à penser l’agriculture de demain avec d’autres organisations et préfèrent les exclure.
Nous, paysannes et paysans bio, revendiquons une agriculture partagées avec les citoyens pour l’enrichir de regards nouveaux pour une Nature respectée et des produits de bonne qualité !

AG de l’AMAP samedi 9 novembre

jdmpSamedi 9 novembre, l’Assemblée Générale de l’AMAP LA PLAINE SUR MER PRÉFAILLES se tiendra chez nos maraîchers, à Rouans.

Cette rencontre sera l’occasion de (re)découvrir l’exploitation Le Jardin de mon Père, de faire le bilan de l’année écoulée et de présenter les orientations à venir. François-Xavier en profitera pour présenter les techniques en place sur la ferme et notamment le maraîchage sur sol vivant.

Samedi 9 novembre, 15h00. Le Jardin de mon Père, la Cherpelière, 44640 ROUANS.

RDV à 14h15 sur l’aire de covoiturage de la Plaine, boulevard des Nations-Unies (à côté du site de skate, en face Intermarché) pour celles et ceux qui souhaitent partager le trajet.